Julie-Anne

Ce que j’ai appris sur moi…

 

Make your dream come true

2020 avait pourtant bien démarré et puis, un foutu virus (pour ne pas être méga grossière) a débarqué. Le confinement imposé, la peur d’être malade ou de rendre malade, la solitude  (même en famille). Peu de distractions dans une vie où tout est tourné vers les loisirs et le bon temps. Cette angoisse de sortir et au milieu de cela, chacun qui essaye d’avancer. De nouvelles normes sont apparues : plus de restaurant, on ne voit pas les autres, on se fait des appels en visio, on va seule à ses rendez-vous, même les plus importants, on porte un masque, on dit aux gens ses bons tuyaux pour de la farine, on s’improvise maitresse d’école, ménagère, infirmière pour les petits bobos et on lutte chaque jour pour tenir le coup.

Moi2Logo

Je suis quelqu’un de positif, même si les coups pleuvent, je maintiens le cap, toujours ! Et dans cette période très particulière que nous avons tous vécu et où, pour le moment, ma famille, mes amis et moi sommes à peu près en bonne santé, je vois le bilan positif de cette période qui j’espère est derrière nous en cinq points :

 

  1. Je suis une WARRIOR 
    Pendant ces deux mois, j’ai terminé une grossesse pathologique, en risquant à chaque fois de me chopper cette m****, j’ai lutté pour maintenir le cap et atteindre presque la date prévue d’accouchement.
    Quelle force mentale, de gérer 4 allers-retours à l’hôpital seule, 24 h d’hospitalisation, un déclenchement de 24h entièrement seule, et malgré la césarienne précédente d’avoir réussi à accoucher par voie basse.
    Je ne me pensais pas capable de tout cela, jusqu’au moment où on m’a posé Candice sur moi, je pensais terminer en césarienne d’urgence !
    Ensuite il a fallut affronter un nouveau-né entièrement seule pendant 48h (alors que concrètement je ne tenais pas debout).
    Retour à la maison, et même si Yoann a pu être là plutôt longtemps, aucun proche, aucune aide extérieure ! RIEN ! Nous 4 et des appels visios, des messages mais pouvoir dire à sa maman ou à son frère, tu peux me le garder je vais chez le coiffeur ou je sors quelques heures pour du shopping ou juste souffler, ça m’a énormément manqué ! Et pour l’instant, ce moment où je pourrais confier mes deux loustics même quelques heures me semble trèèèès loin !
    Alors, pour une fois, je me vois telle que je suis et je me le dis, Julie, tu es une battante ! BRAVO (on n’est jamais mieux servie que par soi même 🙂 )
  2. Rien n’est plus important (après la santé) que mes proches
    J’ai une tendance à râler, à éviter aussi pas mal le monde, à ne pas sortir…. Mais là après presque 2 mois sans les voir, chaque  rencontre a été à la fois un déchirement et un immense bonheur. Au déconfinement pouvoir voir mes frères, les entendre rire, sentir le parfum de belle maman, s’extasier sans se faire répéter la dernière phrase à cause du wifi catastrophique.
    Quand on est privé de cela pendant de longues semaines, et en plus avec un bébé qui vient de naitre qu’on a envie de le présenter, on s’aperçoit que c’est eux qui nous manque le plus ! On reste prudent mais cela nous a fait du bien de commencer à en revoir certains ! Même parfois de loin ! Hâte de voir ceux qui sont plus loin !
  3. C’est maintenant que je dois poursuivre mes rêves et mes envies
    Mes projets il y a quelques années c’étaient : Un travail que j’aime, un chéri (pourquoi pas mariée mais sans plus), une jolie maison et 3 enfants. Bon, on va dire qu’il me manque un enfant mais sinon, tout s’est réalisé. Alors maintenant je fais quoi ? J’avance sur quel sujet ? Les sujets annexes bien sûr : Enfin PROFITER de ce joli bonheur! Presque chaque jour, je me dis que malgré certaines difficultés et angoisses, j’ai énormément de chance d’avoir réalisé autant de jolis projets dans ma vie mais il m’en reste quelques uns (OUF) et notamment d’écrire un livre (je reste modeste en ne disant pas « publier un livre ») mais en tout cas, j’ai commencé 2 livres (un policier et un plus léger). J’espère pouvoir les terminer (j’en suis a peu près à un quart chacun même si je sais exactement où je veux aller… mais je prends le temps d’écrire sereinement en fonction de mes envies justement). Peut être qu’un jour je vous ferais lire 🙂 J’ai aussi un autre challenge que je garde pour moi mais au moins j’ai lancé les démarches (ah ah ah suspense)
  4. Mon principal bonheur : Les rendre heureux et ne plus en rougir
    Ce que j’aime, c’est faire plaisir aux gens ! Penser à eux, avoir la petite attention qui fait plaisir. Pas forcément des cadeaux mais plutôt des biscuits quand la personne est fatiguée, un petit mot glissé tous les jours pendant une période compliquée, recevoir les gens en mettant les petits plats dans les grands… Mais surtout redoubler d’imagination pour faire rêver mon petit Benjamin (et bientôt ma petite Candice). Pendant le confinement, malgré la grossesse, j’ai continué de rechercher des activités : nous avons fait des chasses au  trésor, de la marelle, de nombreuses activités… Et j’espère que d’en un avenir prochain, nous pourrons les faire encore plus rêver en les emmenant à New York, au Canada, à Disney…  J’ai prévu d’ailleurs pour les vacances de juillet de faire une journée à thème par semaine pour Benjamin et de regrouper des animations sur ce thème… bon pour l’instant j’ai surtout pensé à Dinosaures, Super héro et pourquoi pas Pirates… Je sèche un peu pour les autres mais si vous avez des idées n’hésitez pas….Bref, tout ça pour dire qu’en général, sur les réseaux ou dans ma famille quand je dis que tout est prévu pour son anniversaire 4 mois avant, qu’on va l’emmener en voyage à tel endroit… j’ai des remarques de « olalala mais tu te donnes bien du mal… » oui… et jusqu’à présent, je me freinais en me confrontant au regard de tous ! Et bien ZUT, ce ne sera plus le cas ! oui j’en fais des TONNES, oui je suis souvent éclatée de fatigue et c’est clair qu’une chasse au trésor prend de l’énergie alors que j’aurais pu faire une sieste maiiiiis mon bonheur c’est de rendre mes proches et surtout mes enfants HEUREUX ! Alors, si 1. tes reflexions tu te les gardes (sauf si ce sont des encouragements, ça je prends), 2. JE FAIS CE QUE JE VEUX, t’as qu’à pas me suivre si c’est pour critiquer ! VALA !
  5. Va peut être falloir faire attention à ma planète  
    S’il y a bien une chose dont j’ai pris conscience pendant cette période c’est bien ça. La planète va mal ! Même si je ne suis pas dans la MEGA surconsommation, je vais petit à petit, m’orienter vers un mode de vie plus sain pour notre jolie terre. Nous avions déjà certains réflexes et je sais pertinemment que je ne vais pas tomber dans le zéro déchets pur et dur mais si je peux faire quelques efforts, je vais les faire. Je pense consacrer un article d’ici quelques mois sur nos évolutions ; Moins de coton, tri des déchets, gestion alimentaire… N’hésitez pas à me dire d’ailleurs ce que vous faites au quotidien.

Je suis persuadée que cette période si particulière nous a tous appris des choses ! Et toi c’était quoi ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s