Julie-Anne, Ma vie de Maman

Heureusement Candice est là

 

Candice29

Il y a 6 ans (bientôt), je te faisais le récit de mon accouchement pour Benjamin qui avait été très compliqué. Tu peux d’ailleurs le retrouver par ici.

Pour Candice, j’avais bien évidemment changé de gynécologue et d’hôpital.
En effet, ayant déclenché une pré-eclampsie pour Benjamin, la grossesse de miss Candice allait être tout aussi compliqué. Dès le 1er mois j’ai du prendre de l’Aspégic nourrisson, et au niveau des échographies gérer aussi une vérification de mes artères.
Encore une fois, la grossesse a été top pour le bébé, un peu moins pour moi : vomissements, douleurs et pour couronner le tout un diabète gestationnel diagnostiqué à 5 mois (du coup, HOP Régime alimentaire).

Avec la pré-eclampsie, le risque pour ma petite puce était d’arriver trop tôt. Les premiers résultats de début de grossesse me disait que si cela se déclenchait il faudrait voir pour une césarienne dès les 6 mois et demi / 7 mois in utéro. Du coup, j’étais prête à cette éventualité ! Je l’étais au final beaucoup moins à tout ce qu’il s’est passé !

Et oui, car les mois sont passés et même si quelques signes apparaissaient je n’avais pas TOUS les signes. Du coup 2 fois par semaine, surveillance  accrue : monitoring, prises de tension, tests sanguins, tests d’urine…. Mais bébé allait super bien. Moi je tenais à peine debout : Vomissements, nausées, le canal carpien de la main droite complètement bloqué (avec des crampes la nuit), oedemes dans les jambes (mes pieds étaient des boules…), sciatique, douleurs à la tête, petites mouches devant les yeux en continu au point de ne pas arriver à lire, bruits dans les oreilles. Bref,  un joyeux cocktail interne.

Et à cela, il a fallut rajouter une pandémie mondiale. Du coup, échographie seule, urgences (plusieurs fois pour un peu tout) seule, hospitalisation 15 jours avant la naissance pour contrôle.. à nouveau seule !

Tout s’est accéléré le mardi 7 avril ! Soit 11 jours avant la date prévue d’accouchement. Je vais comme chaque mardi au centre hospitalier Sud Francilien pour un contrôle. La sage femme qui me reçoit, la même depuis presque 1 mois, voit que je suis au bout de ce que je peux tenir. Elle sent que je tremble pour monter sur la table, que j’ai envie de pleurer quand elle me demande les signes. Elle voit que j’ai encore pris 3 kilos et que je ne peux plus mettre mes collants de contention, que j’ai mal, que je ne peux pas écrire, du mal à lire… Je l’entends dire au médecin « On peut voir pour un déclenchement non? On ne va pas la laisser se gorger d’eau encore 10 jours, elle souffre ». Merci d’ailleurs d’avoir vu cette souffrance. Le médecin n’est pas du même avis. On ne déclenche que pour graves raisons médicales. Du coup, dans le doute, on me refait faire TOUS Les examens ! ET YOUPI ! Ils ne sont pas bons ! Il est pris la décision à 16h de me déclencher !

Et là, j’avoue avoir buggé ! Comment ça un déclenchement ? Mais je ne peux pas ? J’ai eu une césarienne pour le premier ! On m’a toujours dit que mon utérus risquait d’exploser ! Le médecin m’explique qu’on va tenter une technique particulière…. car s’il y a césarienne, le papa ne verra son bébé qu’à la sortie, soit 4 jours plus tard ! Il va donc falloir être courageuse….

Du coup, 16h, on m’installe pour me placer un « ballonnet » ! Je t’explique rapidement on insère dans le vagin un cathéter avec au bout une sorte de petit ballon qu’on va remplir ensuite d’eau stérile. Cela permet de dilater le col et de créer des contractions. On m’assure que c’est indolore, juste désagréable !
L’interne arrive…. J’ai comme un doute quand je vois tout le matériel installé mais allons-y ! Elle tente une première fois et BON SANG ! Non les gars c’est pas indolore ! ça pique ! Je sens qu’elle n’y arrive pas ! Elle me dit « bon, je recommence » ! Elle réessaye une seconde fois et ça commence vraiment à me faire mal ! J’essaye de respirer calmement ! La sage femme à côté dit à l’interne de passer la main ! Hein ? Comment ça ? Je vois débouler un gynécologue, qui ne m’adresse pas la parole, qui force pour insérer le ballonet, donne une leçon de « on fait comme ça à l’interne » et quand je me mets à trembler et à pleurer me dit « non MADAME, ce n ‘est pas douloureux » ! BAH SI c’est douloureux, surtout avec le peu de délicatesse mise en place! Ma respiration est tellement hachée que je laisse tomber ! Il me dit c’est bon, vous pouvez vous rhabiller, tout le monde part, sauf la sage femme qui m’indique que je peux pleurer et qu’elle ne comprend pas pourquoi on ne « sédate pas un peu » avant de poser le ballonet. Apparemment 48h avant moi une jeune femme ait tombée dans les pommes ! Mais vous avez raison les gars, c’est « juste INCONFORTABLE ».

Bref, me voilà en monitoring pour vérifier que Bébé va bien… Seulement au bout de 15 minutes, je commence à avoir des contractions ! Mais des vraies ! Tu sais celles qui piiiiquent ! Je préviens la sage femme qui me dit « olalala oui elles sont belles, vous devez avoir biiien mal ». elle me donne 2 spasfons et on vient me chercher pour aller en chambre. Clairement la montée vers la chambre m’a pris 30 minutes ! Impossible de marcher avec le cathéter qui pend (oui voilà, on est dans le glamour hein), les contractions, la douleur de l’installation qui ne passe pas et le stress.

Je m’installe tranquillement en chambre et on m’informe que le temps de pause est de 24h, que je dois gérer la douleur au mieux et marcher pour faire descendre bébé ! Clairement je n’ai pas pu ! La douleur s’est intensifiée pendant 6 h puis pouf presque plus de contractions  ! La rencontre approche alors je décide de dormir ! Même si cela fut compliqué… Le lendemain les sages femmes viennent me voir et m’indiquent que je pars directement en salle de naissance à 16h pour accoucher !

Yoann peut me rejoindre à ce moment là. On m’installe tranquillement sur le lit (de torture…) et Yoann arrive ! Ouf ! Il ne va pas rater la naissance de sa petite puce à cause de ce fichu virus ! Tout le monde est masqué, c’est compliqué d’établir un lien entre les personnes mais on fait avec. On ausculte mon col…. et je suis à 2 ! BON. Après 24 h de déclenchement je sens bien que le score est assez faible ! On va me mettre un produit pour intensifier les contractions et ensuite on me posera la péridurale !

L’anesthésiste arrive vers 19h00, une femme d’une cinquantaine d’années ! Je me dis « chic elle va gérer »…. et bah encore une fois, il faut que j’arrête de me dire que les gens maitrisent avec l’âge. Elle s’installe, je fais le dos rond, et je sens que cela ne va pas. J’ai mal dans le pied gauche…. Je lui dis « j’ai mal j’ai mal » elle me dit « oui 2 secondes ». Mon pied bouge tout seul mais ça n’a pas l’air de l’inquiéter… moi clairement si !
Elle retente une seconde fois : Anesthésie puis pause de péridurale ! Je sens qu’elle force dans mon dos, cela me fait mal, je serre les dents et lui dis, mais elle se contente de retirer le cathéter et me dit « bon je recommence, mais arrêtez de bouger » Je vois la tête de la sage femme qui me maintient depuis 10 minutes et je me dis « SUPER je suis tombée sur LA TAREE de service » ! Elle arrive enfin à poser la péridurale. Les contractions n’étant pas  très fortes je ne me rends pas compte qu’elle est mal posée (encore une fois).

On augmente la dose d ‘ocytocyne pour augmenter les contractions et là les douleurs sont hypers violentes ! Difficilement supportables, un voile noir devant les yeux, j’alerte tout le service ! Yoann m’aide à gérer mais je ne sais même plus comment respirer, comment parler, j’encaisse des contractions pendant 2h à raisons d’une contraction toutes les minutes ! Un enfer ! Je vomis, je fais une chute de tension. On appelle un autre anesthésiste qui essaye de me faire un nouveau cocktail mais cela ne marche pas et il me dit « il va falloir retirer la précédente péridurale et je refais tout » ! J’ai envie de pleurer mais les larmes ne viennent pas ! Près de 30 h que j’ai des contractions, dont les 2 dernières de façon insoutenable… Un gynécologue qui passe par là, vient voir si mon col évolue et sans me demander quoi que ce soit, essaye de voir ! Je suis à deux doigts de tomber dans les pommes. il dit à la sage « elle est trop contractée » Bah oui ! IDIOT VA ! En vrai j’étais à 4 au bout de 6h de produit ! Une vague de découragement m’envahit ! Mais la douleur est tellement violente qu’au final j’appelle surtout pour qu’on me soulage.

Yoann se positionne devant moi pendant que la sage femme et l’anesthésiste recommencent tout le protocole. Et d »un seul coup, Yoann se décale et dit « je vais m’assoir 5 minutes » Je relève les yeux et le voit BLANC, enfin gris ! Je sais déjà ce qu il va se passer… A peine assis, HOP malaise vagal ! L’anesthesiste Et la sage femme se précipitent pour l’allonger par terre pendant que j’essaye de ne pas bouger en raison d’ -une aiguille plantée dans le dos ! Yoann récupère doucement pendant que je croise les doigts pour que les péridurales fonctionnent (l’anesthésiste en a positionné deux en même temps… je ne savais même pas que cela  existait…). La douleur est encore là mais je sens que cela fonctionne. Je profite d’une petite demi heure de répit avant de sentir un énorme vertige. Je fais une nouvelle chute de tension. On me met sur le côté mais je ne me souviens plus de rien. Le voile noir devant mes yeux est de plus en plus opaque. Je réagis à peine aux douleurs. La fatigue m’écrase de tout son poids. J’attends juste qu’on me dise « allez  Zou Cesarienne » ! Malgré tout j’y crois encore ! Je suis persuadée que le schéma va se reproduire et que malgré mes efforts, la césarienne se profile !

4h du matin, les contractions sont toujours aussi fortes et même si je ressens des douleurs, elles sont tout à fait gérables. Je passe mon temps à appuyer sur la pompe qui me délire l’anti douleur de façon régulière…. Yoann somnole, moi aussi. On vient m’ausculter : Je suis passée à 9 en très peu de temps ! Hein ? Comment ça ? Non mais moi je ne sais pas accouchée ! Je n’ai fait aucun cours ! On me dit qu’il faut encore atteindre qu’on atteigne les 10 cm puis encore 2 ou 3h pour que bébé s’insère dans le bassin ! Je fais rapidement le calcul ! Bébé devrait être là vers 9h ! J’essaye de dormir mais les douleurs s’accentuent à l’endroit de ma cicatrice de césarienne ! J’ai peur d’un seul coup ! Mais vraiment peur ! Comment on fait pour sortir un bébé hein ?
6h00, la sage-femme nous dit que Bébé commence à ne pas apprécier d’attendre autant. Mon col est bien à 10 mais bébé est très haut ! Pas le choix, il va falloir y aller !

On m’installe, sauf qu’entre la panique, la fatigue, je vomis ! Du coup, je ne sais même pas comment je suis réellement installée ! On m’explique comment pousser et qu’il va falloir faire VITE et efficace ! Sauf que là en fait, je ne vois pas trop comment je vais y arriver ! Je pense à la césarienne et la sage femme me dit « Bébé est de toute façon trop engagé, il n’y a pas le choix, vous allez y arriver » ! Alors j’écoute le récapitulatif, je fais un test et Gooo ! Je pousse Sur la première contraction : 3 poussées où j’entends juste qu’il faut pousser plus fort, que bébé fatigue, 2nde contraction: on y retourne je pousse, je n’ai pas mal, juste peur que bébé n’aille pas bien. On me dit que c’est top que bébé sera bientôt là et qu’elle est brune ! 3ème contraction, je pousse et on me dit « stoooopp » bébé est là, préparez vous à la recevoir ! Hein ? Comment ça ? Elle est là ? QUoiiii ????

6h19, 9 avril 2020 : Candice est née !

Et je l’entends ! Enfin, un petit cri, et on me la pose sur le ventre, je tremble tellement que j’ai peur de la lâcher ! J’ai réussi ! Un déclenchement surréaliste, 38h de déclenchement + Travail, un papa qui tombe dans les pommes, une pandémie mondiale qui n’aide pas, un risque de pré-eclampsie accru, aucun cours pour accoucher et BIM, j’ai réussi ! Tu es là, tu es en bonne santé, tu es PARFAITE ma petite Candice !

Désormais, il ne nous reste qu’à t’aimer ! Et c’est de loin le plus facile !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s