grossesse, Julie-Anne

Mes astuces pour l’arrivée de bébé

DSC_0494ok

L’arrivée d’un bébé, que ce soit le premier ou le cinquième entraine forcément une grande fatigue et un besoin de s’organiser pour éviter d’être dépassé. Voici mes astuces pour les premiers jours (voire les premières semaines à la maison pour éviter de se sentir au bout du rouleau en 24h).

  1. Prendre un abonnement de couches :

J’ai comparé les principaux « vendeurs de couches » sur le web et ils restent néanmoins plus chers que les « Pampers » ou les marques revendeurs. A noter cependant que la composition n’est pas la même. Du coup, j’alterne entre les leclers qui sont plutôt correctes niveau composition et les LB Change que je trouve drôle, ludiques et propres.

0,35 cts – Joone : 184 couches taille 1 + 2 = 64 ,5
0,21 cts L B change : 229 couches : 49 €
0,19 cts Tamboor orchestra : 252 couches taille 1 + 2 = 50 € + livraison gratuite
0,26 cts Lillydoo : 222 couches = 58,50
0,21 cts pampers : 206 couches (panachages  taille 1 et 2) à 43,25 € pour 206 couches
0,24 cts les ptits culottés : 204 couches (en taille 2) pour 55 € 

Après les avoir comparés en terme de prix, j’ai aussi demandé des échantillons. Certains sont payants (même pour un échantillon ce que je peux comprendre) et j’ai scruté un peu partout pour cumuler les remises (Par exemple chez Igraal, tu as une remise pour LB Change d’ailleurs (7,5 € de cashback… ça vaut carrément le coût 🙂 )
Nous allons attendre fin août pour prendre un abonnement en toute petite taille, je préfère gérer moi même vu comment cela change rapidement, puis ensuite,  nous allons partir en vacances. Mais dès Septembre, ce sera clairement un joli abonnement.

2. Anticiper les petits plats ou miser sur la livraison

Pour Benjamin j’avais préparé pas mal de petits plats types lasagnes, gratin dauphinois… et du coup, c’est vrai que le soir Zou dans le four et on n’a pas à faire de vaisselle ou quoi que ce soit ! La livraison Picard (tu as des codes de remises à partir d’un certain montant) ou d’un supermarché peut permettre également un gain de temps et surtout d’éviter de se prendre la tête avec bébé ! On choisit son créneau et on a juste à gazouiller !

J’avais également préparé pas mal de petits biscuits : sablés, cookies, rochers coco, madeleines, financiers. Et je piochais dans les sacs quand les personnes venaient voir bébé. Cela évite les trucs bourrés de sucre du commerce et cela fait encore plus plaisir aux gens !

3. Anticiper 

Il y a des choses dont vous aurez FORCEMENT besoin ! Du coup, rien ne sert d’attendre la naissance de bébé pour commander des couches en taille 1 / 2 ou 3 (pensez à Vinted où il y a des paquets tout neufs et à petits prix), idem pour les soins du bébé : Sérum physiologique, coton (ou lingette lavable), sortie de bain mais également pour vous : Faites le stock de papier toilettes, sopalin, bouteilles d’eau… vous aurez assez à courir partout ! Pensez à acheter aussi des choses qui pourraient vous permettre un peu de confort : Tétine, lange.

Pensez également aux anniversaires (surtout si vous avez d’autres enfants…), mais également aux fêtes. Avec Benjamin nous avons réalisé le cadeau de la fête des grands mères au mois de Janvier pour le 1er Mars…

4. Entrainez-vous 

A installer le siège auto, à voir si la baignoire que vous avez acheté rentre bien dans la douche, ou encore comment fonctionne le chauffe biberon ou le stérilisateur. Vous gagnerez un temps fou à ne pas lire les notices avec le bébé qui braille dans le cosy, une cicatrice qui vous fait mal et pour les plus veinarde un aîné surexcité. Avec Yoann pour Benjamin on a vraiment eu un moment de solitude sur le cosy et le montage de la poussette fut compliqué alors oui rien n’est idiot, essayez de mettre un doudou dans le cosy ou de nettoyer les biberons pour limiter les « maiiiiiiiiis euuuuh » quand vous rentrerez.

5. Choisissez des cadeaux utiles 

Si on vous demande quoi vous prendre, il y a des cadeaux utiles qui peuvent clairement vous aider : Une heure ou deux de baby sitting pour sortir faire quelques courses ou aller se promener avec l’ainé, la livraison de plats tout prêts ou encore de venir faire un peu de ménage ou le repassage ou la vaisselle pendant que vous gérez « juste » bébé c’est vraiment un énorme bonheur !

6. Lâchez prise 

L’aîné râle, le salon ressemble à la scène de fin de Games of Thrones, vous n’avez pas lavé vos cheveux depuis au moins 15 jours (la tendance du No-Poo ma chérie), et bah tant pis ! Je sais, je dis ça et je ne le fais pas forcément mais oui, à l’arrivée de Benjamin y a un moment où j’ai craqué (bon bah qu’un seul), et j’ai demandé de l’aide. J’ai eu beaucoup de chances d’avoir mon frère qui a pris le relai pendant quelques heures parce que moi j’étais obnubilé par les cris de bébé. J’ai la tante de mon chéri qui est venue aussi me garder Benjamin dans un appartement digne du chaos (qu’elle avait d’ailleurs merveilleusement bien rangé) parce que là il fallait que je sorte ! Et ça m’avait fait du bien. A 3 semaines, j’étais allée chez le coiffeur pour un peu de répit ! Tout ça c’est aussi bien gérer l’arrivée de bébé, parce que même s’il est fondamental, il ne faut pas s’oublier. Promis dès que Chouquette sera là, je vais relire tous mes bons conseils…

Et vous des idées ? Des conseils mis en place pour encore mieux gérer ? Je prépare rapidement la liste pour la valise de maternité et vous donne aussi mes trucs et astuces pour gérer ces moments parfois compliqués….

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s