Et pour la 2nde ce sera comment ?

Capture d’écran 2016-11-12 à 17.20.47.png

Benjamin a bientôt 2 ans et demi. La question tout le monde me la pose, moi y compris.
Alors, le second c’est pour quand ? (P.S : Je ne suis pas enceinte, c’est une ancienne photo)

Avec tout ce que j’ai vécu (et crois moi le  récit est édulcoré mais j’avais trop peur de passer dans la section « gore » des blogs que dans le rayon « family »), j’envisage bien différemment ma seconde grossesse.

Alors, voilà ce que j’envisage :

  • Commencer ma grossesse à moins de 75 kg
    Oui parce que bon, soyons honnête. Partir de 90 kg, ça pique sévère, surtout quand tu prends plus de 30 kg (OUCH). Du coup, là l’objectif est de partir de beaucoup plus bas que 90 kg. Je note 75 ici mais j’aimerais même être en dessous de 70 (ahem) pour être plus tranquille dans ma tête…  Et la bonne nouvelle, c’est que déjà je suis à 85 kg donc, plus que 10 à 15kg pour atteindre ce point de départ !
  • M’offrir des jolies tenues
    Bon, ça je l’avais déjà fait mais j’adoooore les robes de grossesse qui mette en valeur le bidon (et crois moi avec un 120 kg au compteur, on le voyait bien mon bidon)… bref, Envies de Fraise, Séraphine and Co, préparez vos robes je risque de faire un carnage !
  • Me faire plaisir autrement que par la bouffe
    Oui parce qu’on peut dire que pour la première, je mangeais TOUT le temps… La faute aux nausées, à la fatigue…. Dès que je ne mangeais pas, je vomissais… Mais là cette fois, tant pis, je vais me recentrer sur moi…. Et ce qui me fera plaisir ce sont des petites attentions, des petites « bricoles » : un joli bola (même si celui utilisé pour Benjamin n’a JAMAIS servi après l’accouchement), une box Tiniloo (hiiiiiiii) spécialement dédiée aux futures mamans
  • Faire chier les médecins
    Pour ma grossesse, j’étais celle qui attendait sans râler (mais en partant vomir toutes les 20 mn) pendant 4 heures (oui 4 heures), celle à qui on a fait un décollement des membranes sans son consentement, celle qui a les jambes dans les étriers pendant qu’on répond au téléphone, celle à qui on dit qu’elle a un diabète gestationnel (et qui ne bouffe plus de sucre du tout) alors qu’en fait après test bah non rien (mais 3 mois sans sucre avant le foutu test), celle à qui on ne donne pas le choix de rien, celle à qui on n’explique rien et à qui on ne dit même pas qu’elle souffre de pré-éclampsie…. Et bah tu vois pour la 2nde, mec (ou meuf, je m’en fous complet) en tout cas, attention, je vais être la CASSE-PIED de service, la méga relou, celle qui appelle à la moindre inquiétude (au lieu de ne pas en dormir), celle qui répond aux médecins (et oui… désolée) quand on l’engueule comme une gosse de 3 ans. Bref, bonne chance les gars, rassurez vous une grossesse ne dure que 9 mois !
  • Ne pas faire les cours d’accouchement sans douleur mais un cours UTILE pour moi
    Alors d’abord quel est le CON qui a pondu ce nom…. Accouchement sans douleur ! Mais oui bien sûr, forcément un mec non ? Parce que crois moi, même si t’as pas accouché, rien qu’avec tes machins mensuels tu vois un peu ce que ça donne…. Bref, alors pour te resituer mes cours de préparation à l’accouchement : Moi assise sur un ballon (moi et mes PUTAINS DE 120 kilos en train d’essayer de tenir sur un foutu ballon à faire des cercles) expliquer que non, je ne souhaite pas allaiter et que NON c’est MON choix, que oui par contre, je veux tout savoir sur la césarienne parce que ça par contre, je sens que ça va m’arriver (Ouais, j’ai des dons de devin).
    Alors, je ne dis pas que celle qui m’a fait les cours n’était pas adorable hein. Elle a bien compris que le ballon c’était compliqué, du coup, elle avait pris une chaise, n’a pas trop insisté pour l’allaitement et n’était pas désagréable mais très franchement quand je souffrais de dingue, le cours de gestion de la douleur ne m’est absolument pas revenu. Du coup, j’opterais plutôt pour un cours de portage en écharpe, à la rigueur un coup d’aptonomie mais très franchement, si je peux éviter de faire mon éléphant sur un ballon ça m’arrange
  • Faire une VRAIE annonce de grossesse
    Pour Benjamin nous avions dû précipiter l’annonce tellement j’étais malade lors d’un voyage avec ma belle famille. Du coup, ça m’a un peu gâché mon annonce (mes beaux parents étaient tellement heureux que peu leur importait) et surtout nous l’avions dit beaucoup trop tôt à mon goût (6 semaines…). Moi, et mon petit bonheur égoïste, on le dira certainement un peu plus tard cette fois mais promis je me creuserais un peu la tête pour faire une jolie annonce
  • Ne pas changer d’avis sur les trucs qui m’embêtaient pour la première grossesse
    La baby shower me met mal à l’aise par exemple. Chacun fait ses propres choix mais moi j’appréhende toujours tant que le bébé n’est pas dans les bras de sa maman et avec l’expérience de Benjamin, c’est encore pire. Je n’aime TOUJOURS pas le rose donc même si j’ai une fille PITIE pas de ROSE ! Ne pas aimer non plus qu’on me touche le ventre sans permission et le faire savoir.
  • ENFIN prendre ma place de femme enceinte au caisse
    Même à 8 mois et demi de grossesse, une espèce de vieille morue et sa fille me sont passées devant parce que la dernière était enceinte. J’étais tellement choquée moi et mon ENORME ventre que je n’ai pas su répondre et elles me sont passées devant. Là, ma phrase est toute prête « Tu crois que j’ai avalé une citrouille MORUE »
  • Ne pas prendre les photos de la maternité
    Sans commentaire ! Même si elles étaient plutôt réussies… Le délai d’un mois et demi avant de pouvoir en récupérer au moins UNE a faillit m’achever !
  • Garder le suspense
    Oui, il y a des choses que je garde comme ne pas révéler si nous attendrons un garçon ou une fille, ou le prénom choisit. Et cette fois, j’ai même envie de ne pas le savoir moi même.
  • NE PAS FLIPPER
    Pour Benjamin j’ai complétement paniqué à l’annonce d’un petit mec car je ne savais pas comment c’était d’éléver un petit boy. Là, j’aimerai un 2nd petit mec mais promis si c’est une fille, je ne flippe pas… ou alors un tout petit peu…
  • Etre sûre de mes choix (et changer d’avis si j’en ai envie)
    Allaiter ? Pourquoi pas…  oui pourquoi pas… Autant pour ma 1ère c’était HORS de question, autant là pourquoi pas… à réfléchir. Le portage ouiiiiiiiii. La tétine c’est pas obligatoire… Changer de pédiatre si le premier est un gros con… bien sûr ! Mettre bébé dans notre chambre et bah oui si j’en ai envie. Commencer la diversification à 4 mois ou à 6 mois en fonction de bébé et non d’un pédiatre qui met la pression.
  • Faire plus de photos de moi enceinte
    Je t’ai mis (dans ma grande mansuétude) la seule photo de moi enceinte de Benjamin (j’étais à 5 mois de grossesse sur celle là)… Sur les autres, je suis super loin, ou je me cache. bref, cette fois, j’essaierais de prendre au moins une photo par mois (pas forcément pour la poster hein… juste pour un souvenir)

Et toi si tu devais avoir une future grossesse (première, 3ème, 6ème ou 10ème hein), quelles seraient tes envies?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s