La vérité camouflée par l’Hôpital d’Antony

Cet article ne sera ni drôle, ni touchant, c’est juste un véritable coup de gueule contre un groupe hospitalier qui a mis ma vie et celle de mon enfant en jeu !

Je te parlais de mon accouchement que j’avais trouvé personnellement très difficile (bon, en même temps, je ne crois pas que ce soit une partie de plaisir pour personne)…

J’avais des doutes sur l’équipe médicale. En février, j’envoie donc un courriel pour demander mon dossier… aucune réponse de la part de l’Hôpital d’Antony !
J’envoie donc un courrier avec AR en Mars, puis un autre en Mai… mais rien, toujours rien… un 3ème courrier avec AR part de chez moi en Septembre.

On me rappelle début novembre… en me disant de passer le prendre ou d’envoyer 12 € pour qu’on me l’envoie. Ne pouvant pas passer devant l’hôpital sans pleurer, j’opte pour la seconde solution.

Vendredi 8 Janvier, je reçois ENFIN le dossier !

Et là, STUPEFACTION !

On me parle de pré-éclampsie dès le début. J’ai eu une PRE-ECLAMPSIE et PERSONNE ne me l’a spécifié, ni avant, ni pendant, ni après. Le suivi médical lié à cela, ou encore l’information que j’ai souffert de ceci pour ma 1ère grossesse (si j’en ai une 2nde hein…) n’apparait nul part !
Pourquoi ne pas dire à une maman qu’elle souffre de pré-éclampsie? Mes amies qui en ont souffert ont été informé ! Elles savaient les signes avant-coureur, elles comprenaient aussi les risques et surtout, personne ne s’est acharné pour qu’elles sortent leur bébé par voie basse !

Je suis outrée mais en continuant ma lecture, je ne trouve nul par de suivi pour les dates du 10 et du 11 juin. Ces 2 jours là, j’ai cru perdre mon bébé (plus de pouls d’après la SF), j’ai eu un décollement des membranes sans consentement et sur utérus contractant. Ces 2 jours là j’ai fait au moins 5 monitoring : OU SONT-ILS ?

Il est noté aussi que je me suis levée sans difficulté après l’accouchement ! Alors à toi l’infirmière complètement idiote qui m’a intimé l’ordre de me lever et plus vite que ça, demande à ton élève infirmière si elle n’a pas faillit me ramasser après être tombée dans les pommes, si ta stagiaire ne m’a pas dit qu’elle était là si besoin pendant que tu remplissais (mal du coup) mon dossier

Bien sûr , aucun mot non plus sur l’anesthésie qui n’était pas complètement effective ! Bien sûr !

Ne parlons pas non plus des « explications données à la maman, à voir le lendemain pour former le papa »… Attends, j’ai eu ZERO explication hein ! On ne m’a même pas dit comment changer mon fils en 3 jours (non, y avait des dossiers à remplir… encore mal du coup ! je suppose) et la nuit de ma césarienne, on n’a pas mis mon fils sous surveillance à la pouponnière NON on m’a laissé me démerder débrouiller alors que j’avais la péridurale dans le dos, 1 cathéter dans chaque main, une sonde urinaire et pas dormi depuis près de 3 jours. On m’a posé 3 biberons dans son lit en me montrant comment fonctionnait le lit réglable (SERIEUSEMENT) et quand j’ai appelé car j’avais du mal (ET MAL), on m’a dit de lui redonner un biberon (surtout ne te déplace pas hein, je vais y arriver!!!)

Et bien sûr l’Hôpital d’Antony pense vraiment que je vais laisser cela comme ça ! Que je vais me contenter d’un dossier à moitié vide, que je vais me suffire de ces photocopies inutiles puisqu’elles nient tout ce que j’ai vécu !

Pourquoi se battre ? Tout simplement parce que j’ai de nombreux récits d’accouchements où des risques importants pour la mère et pour l’enfant ont été pris ! Comment peut-on jouer avec la vie comme ça ! Quand on fait une pré-éclampsie, il est spécifié de ne pas attendre, surtout que j’étais à plus de 120 kg ! C’est de la folie pure ! Je leur dois de la souffrance, des angoisses, des peurs indescriptibles et d’avoir mis en jeu la vie de mon enfant ! Moi qui faisait confiance à cet hôpital, je VEUX comprendre pourquoi tous ces risques pour finir en césarienne de toute façon !

Et surtout, je me sens presque responsable de toutes ces futures mamans qui, comme moi, font une confiance aveugle (ou légitime vu que je ne suis pas issue du corps médical) à cet hôpital. Malgré mes interrogations, personne ne m’a informé de quoi que ce soit. Je souhaite avoir des réponses et surtout que l’hôpital puisse se remettre en question ! On ne joue pas avec la vie des gens ! Et si demain, c’était vous, votre soeur ou votre amie qui se retrouvait à ma place ou pire, qui perdait son bébé parce qu’on a forcé un accouchement naturel !?!

Je ne peux envisager que cela recommence pour quelqu’un d’autre ! Même si je me bats dans le vide, même si rien n’aboutit, même si c’est douloureux, même si au final c’est un échec, peut être qu’une personne tombera déjà sur cet article et se méfiera, posera des questions, exigera une aide ou choisira une autre maternité.

Je vais demander prochainement à mon médecin traitant de m’aider dans ma démarche (merci @aevole) pour récupérer le dossier complet, puis soit prendre rendez-vous avec un responsable de l’établissement, soit voir pour leur faire une (très) mauvaise publicité. La plainte me semble malheureusement difficile compte tenu qu’il n’y a mis à part psychologiquement, aucun préjudice et la négligence me semble très difficile à prouver !

Si vous avez des idées de recours n’hésitez pas à me le dire, j’accueille toutes les idées avec plaisir !

Publicités

2 commentaires sur « La vérité camouflée par l’Hôpital d’Antony »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s