Savoir dire non !

non

Je suis extrêmement gentille même si j’ai un sacré caractère, il n’en faut pas beaucoup pour que je dise oui à quasiment tout !

Sauf, que depuis quelques semaines, voire mois, je suis extrêmement fatiguée. La grossesse, l’accouchement, les nuits trop courtes, le travail, le régime, bref, choisissez la cause qui vous semble la plus propice à être fatiguée. Je suis épuisée, hors service, exténuée !

En réfléchissant un peu, je me rends compte que je dis quasiment oui à tout ce qu’on me demande. « Julie, je fais mon anniv’, tu fais la décoration? » »Julie, on déménage? » »Julie, je ne vais pas bien, tu viens on déjeune ensemble » »vous venez déjeuner dimanche midi » »C’est l’anniversaire de trucmuche, vous venez bien sûr, tu t’occupes du cadeau » »Dis j’ai un service à te demander… » Résultat : Au lieu de m’avancer dans mon travail le midi et d’être tranquille le soir, et bien je prends une longue pause déjeuner, je passe mes week-end à créer des décorations (j’aime bien, mais de temps en temps, j’aimerais aussi me reposer), je passe des heures à chercher des cadeaux d’anniversaires, de mariages… Je cours aussi pour aller récupérer des colis au point relais, avant de reprendre Benjamin chez sa nourrice. Bref, j’ai l’impression que mes listes de « choses à faire » s’allongent… Et ce n’est pas une impression !

La semaine dernière, j’ai juste dit « non, merci » à une invitation le samedi soir. J’ai dit la vérité « je suis fatiguée et Benjamin vient juste de retrouver son rythme après le ski, je n’ai pas envie de le reperturber » Le texto derrière était « C’est dommage ». Oui peut être dommage, mais quel luxe aussi de me reposer, de ne pas avoir à me préparer, chercher des fleurs ou une bouteille de vin, quel bonheur d’enfiler mon pyjama à 19h et pas des escarpins, de contrôler ce que je vais manger et pas de me dire « OUps, j’aurais pas dû reprendre un morceau de pain le lundi sur ma balance ».

Cette frénésie de « On fait quoi, aujourd’hui, ce week-end, demain… » doit ralentir et j’apprends à dire non ! Bien sûr, je pense à mes amis et à ma famille, mais j’ai ce besoin d’être recentré sur moi, de ME privilégier un peu, juste quelques semaines.

Je suis ouverte à toute invitation, proposition, demande d’aide…. Mais pas au détriment de mon équilibre ! Je m’affirme grâce à Benjamin et j’aime ça !

Jean-Paul Sartre disait « Être libre c’est savoir dire non » Je suis donc libre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s